Album photos

Coucou! devinez qui je suis, moi!
Für die deutsche Version hier klicken
Homepage Andreas Schweitzer Radeburg, Cannes, Grasse  
       
           
           
           
           
 
 
Mumbai
     
 
     
cliquer pour agrandir
Garden Road
Broacha House

C'est là, au 1er étage qu'habitent Farida et Mallan et que
je trouve un chaleureux accueil...
     
   
   
cliquer pour agrandir

... à quelques mètres de là, la mer.
Pour fêter l'anniversaire de Farida, Noël et le nouvel an... une ballade en bateau. Ah que c'est bien, un peu de repos comme ça, au soleil, l'air frais, et des personnes sympathiques.
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
     
     
         
 
Bollywood
 
 
 
cliquer pour agrandir
Le deuxième jour après mon arrivée je me trouve par pur hasard sur les plateaux de tournage à Bollywood...

Le film s'appellera "Sing is King" et je suis sûr qu'on m'appercevra au moins 1 seconde...
J'espère que désormais vous allez tous vous mettre à regarder des films Bollywood!!
   
   
   
     
   
cliquer pour agrandir
Avec quelques autres occidentaux nous sommes censés êtres des australiens dans une boîte de nuit... à nous trémousser le cul pendant 12 heures d'affilé. Le salaire: 500 Rupees, environ 8 €.
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
     
     
   
   
 
cliquer pour agrandir
Et voici le fameux "Leopold Café", lieu de rendez-vous habituel des personnages principaux du livre (qui est une histoire vraie). Aujourd'hui il est fréquenté principalement par les touristes occidentaux.
Pour ceux d'entre vous qui avez lu le livre "Shantaram"... (je le recommande), voilà à quoi ressemble la Colaba Police Station

(cliquez dessus pour agrandir la photo)
cliquer pour agrandir
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
       
     
         
     
   
cliquer pour agrandir
Une partie de Zhopadpatti, le bidonville où habitent la plupart de ces vendeurs et qui est également le "décor" dans le livre Shantaram.

 

 

 

 

 

 

La grande tour de gauche, le World Trade Center de Mumbai. Sa construction avait attiré beaucoup de main d'oeuvre bon marché. Ils se sont installés autour du chantier et y sont restés par la suite. C'est comme ça que "poussent" les shantytowns.
cliquer pour agrandir
     
 
cliquer pour agrandir
...les touristes occidentaux sont également la cible préférée des vendeurs de n'importe quoi

(cliquez sur la photo pour l'agrandir).
 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
     
     
 
Un des rares endroits tranquilles de Mumbai, sans les éternels claxons des routes constamment bondées: Colaba côte est.
cliquer pour agrandir
 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
     
       
 
cliquer pour agrandir
Mansi, professeur à Akanksha, association éducative pour les enfants des bidonvilles. En 2006 j'avais travaillé avec elle pendant quelques semaines dans sa classe d'anglais et de mathématiques... Une petite promenande à Haji Ali, l'occasion de se revoir.
 
   
   
   
   
     
     
     
     
     
       
       
 
Khardi
 
   
   
cliquer pour agrandir Voici mon endroit préféré: la maison de campagne de Farida et Mallan à Khardi, un petit village à une centaine de km de Bombay.
   
     
     
   
Le centre de Khardi, juste à côté de la gare des trains. Pour arriver jusqu'à la maison (photo à gauche) il faut marcher une bonne demi-heure...mais ça en vaut bien la peine!
cliquer pour agrandir
   
   
   
   
   
   
   
   
   
     
       
 
cliquer pour agrandir
Par rapport à d'autres villages, Khardi est déjà assez "moderne", l'eau de robinet ne fait cependant pas encore partie du vocabulaire de la plupart de ses habitants.
 
  cliquer pour agrandir
Et les donzelles villagoises, ce ne sont pas seulement les habits qui lend rendent belles...
   
   
   
   
   
 
   
   
   
   
   
   
 
 
cliquer pour agrandir
   
   
Mais, a priori elles sont toutes mariées, parfois même avant l'âge de puberté il paraît...
Et puis, comme on peut le constater, la répartition des tâches entre hommes et femmes bien établie. Les garçons se disputent ici un match de cricket, le sport national

(cliquez sur la photo pour l'agrandir).
   
   
   
   
   
   
   
   
       
 
cliquer pour agrandir Le le réveillon du 31 décembre nous avons passé une merveilleuse soirée à la campagne... et j'ai commencé le nouvel an 3,5 heures plus tôt que mes compatriotes européens...
   
     
   
... et comme il est interdit de servir de l'alcool aux mineurs, Puli (3mois) était la seule à ne pas avoir la gueule de bois le matin. Elle adorait mes pantouffles, alors je les lui ai laissées comme souvenir...
cliquerpour agrandir
   
   
   
   
   
   
   
   
     
     
 
Lorsque les autres sont rentrés à Mumbai, je suis resté encore quelques jours à Khardi. J'avais tellement besoin de respirer un peu!
cliquer pour agrandir
Ni autoroutes ni le vacarme citadin ne m'y faisaient vraiment défaut. Vous voyez ce que je veux dire?!
   
     
     
     
 
cliquer pour agrandir Mais je n'étais pas vraiment seul; juste devant la maison, la taverne à vaches...
   
   
   
   
   
   
   
   
   
     
 
cliquer pour agrandir ...le personnel de la maison, dont le domicile est le jardin même...
   
     
   
cliquer pour agrandir
... et puis les habitantes de la cuisine.
Celle-ci s'est suicidée dans le seau d'eau dans ma salle de bain pendant que je dormais. Elle n'a sans doute pas supporté la manière allemande de nettoyer la cuisine "...
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
     
     
         
         
 
Les quelques ballades m'ont fait découvrir les alentours de Khardi, par exemple ce petit village dont j'ignore le nom...
cliquer pour agrandir
 
 
cliquer pour agrandir
... mais dont la structure est restée moyennâgeuse. Il est plus facile d'approcher les autochtones sans appareil photo, je n'ai donc point pris des clichés d'eux.
   
   
   
   
   
 
   
   
   
   
         
       
 
cliquer pour agrandir
A proximité des villages, les logis des intouchables.
Si le système des castes ne se ressent plus dans les villes, il est encore très présent à la campagne.
 
cliquer pour agrandir
Leurs enfants jouent avec ce qu'ils trouvent dans la nature, tandis que leur parents fournissent de la petite main d'oeuvre pour des boulots très divers.
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
     
     
 
On peut marcher, marcher et marcher sans jamais arriver nulle part, mais partout on croise des gens... c'est beau l'Inde!
cliquer pour agrandir
   
     
     
     
     
     
     
     
     
   
Ma boîte aux lettres... n'hésitez pas de m'écrire un e-mail