Coucou! devinez qui je suis, moi!
Für die deutsche Version hier klicken
Homepage Andreas Schweitzer Andreas Schweitzer    
Andreas à Grasse en France
Schweitzer          
           
           
           
 
 
2009
Dernière mise à jour 22.11.2009
           
           
 
C'est le titre d'un film belge* que je me suis approprié pour mon bras en convalescence...
 
* La merditude des choses
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
       
 
Le Festival de Cannes
du 13 au 24 mai
   
       
       
 
Hélas, cette année, je n'ai pas pu faire des photos pendant le festival... Un vrai bras cassé, quoi !
Le Festival était néanmoins un bon cru (à mon goût) et, à côté du travail, j'ai quand même pu regarder 16 films (pour voir lesquels, cliquez ici)... J'en connais qui en ont vu 30... sans travailler à côte !!!
 
Pendant ce temps-là, conduire était tout de même plus facile que prendre des photos... pour certaines c'était le contraire !!!
Il n'y a aucune preuve que je ne counduis qu'avec un seul bras... alors les flics zélés s'abstenir. Après tout, c'est une décapotable... (agrandir la photo pour voir mieux)
Je vous présente: Jean.
Pour éviter tout malentendu, ça se prononce comme le pantalon: Jean.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
         
         
 
du 4 au 15 juin
en Allemagne
 
.......
         
  Première étape: Wuppertal. Ca fait plus de 10 ans que je n'y ai pas mis le pied. A priori je n'au aucun lien avec cette ville si ce n'était pas mon ami Hans-Jürgen qui, en 1989 m'avait accueilli chez comme immigrant de l'est.   Nous avos fait de belles randonnées dans et autour de la ville (j'avais tellement besoin de repos...). Voici le pont de Müngsten, le pont de chemin de fer le plus haut d'Allemagne, inauguré en 1897... photo du milieu... et à droite le morceau qui manque.
   
   
 
 
   
   
   
 
   
   
   
   
   
 
Voici la famille Gawin qui m'avait adopté lors de mon passage à l'ouest.
Sur la photo du milieu, "ma chambre", 20 ans après... Là où je suis assis était mon lit à l'époque.
 
 
 
Et voici mon premier chef à l'ouest: Knut, à sa gauche Ute (sa compagne), à sa droite Edith, une de mes anciennes collègues...
   
   
   
   
 
   
   
   
   
   
 
   
   
 
... c'était au Victorian, qui fête ses 25 ans cette année. On voit vaguement le bar (à droite) où j'avais travaillé.
Ici sous un pont sur le Rhin, avec vue sur le centre ville de Düsseldorf...
et à côté, l'architecture dans le port.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
         
 
  Une petite visite chez Stéphanie et sont petit Marc. D'origine de Munich, elle s'est installée à Düsseldorf il y a un peu plus de 2 ans. Nous nous connaissons depuis 1992.
 
Et puis de retour au berceau... en Saxe... pour voir ma famille. Ici la Fasanerie de Moritzburg, un des nombreux petits châteaux d'Auguste le Fort.
   
   
   
 
   
   
   
 
   
   


Lise Lotte - égale à elle même, c'est-à-dire une
boule d'énergie...
 
 
 


 
...et le reste de la famille lors de notre petite escapade dans la nature. C'est surtout Bastian son grand frère qui est le souffre-douleur de la petite donzelle...
 
 
 
 
 
 
 
   
   
   
   
   
  heureusement que Jacky est un chien gentil...  
 







 




Et celui-là, c'est Maximilian, le fils de mon meilleur ami d'enfance, Michael. Ici avec sa maman Peggy.
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
 
Le Papa, Michael, alias Bäcker
 



 
La Maman Peggy
 
   
 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
 
Alors, à qui des deux je ressemble le plus ?
 
   
   
 
Un petit resto entre amis, le jour avant mon départ. Hélas, c'est toujours trop court. En plus, je ne pourrai pas être là pour le 40ème anniversaire de Michael... le
22 juillet.
   
 
Dernière étape, Berlin. Avec une escapade à Buckow, ici la maison de Bertolt Brecht, dans le salon de la "Eiserne Villa".
 
   
   
   
   
   
   
   
   
 
   
       
       
 
C'est dans le pavillon du jardin de Brecht qu'on expose les accessoires d'une de ses pièces les plus connues "Mère Courage", jouée en premier par Helene Weigel, sa compagne.
 
Mon amie Carolin, méditant dans le jardin de Brecht... au bord du lac Buckower Scharmützelsee
   
   
   
   
   
   
   
   
       
 
Dans la ville de Buckow ...comme si le temps s'était arrêté, un coin authentique de la RDA... l'Allemagne de l'est, au temps du mur de Berlin...
 
... la seule chose dans les rues qui témoignent que l'époque a changé, ce sont les voitures occidentales. A l'époque il y aurait eu des gens autour pour admirer.
   
   
   
   
   
   
   
   
   
       
     
 
le 19 juin
Monstres & Companie
   
       
 
Non, ce n'est pas du maquillage de grande fille... c'est la tenue de scène..., hé oui, à la fin de son année scholaire Ambre ...
 
...se trouve pour la première fois sur une grande scène, en monstre. Une belle chorégraphie sur la musique Thriller de Michael Jackson (décédé 2 jours après)...
Cliquez ici pour voir plus d'images de l'artiste ;-)
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
       
       
 
Le Tour de France
le 5 juillet
   
       
  Il est passé par Grasse, juste devant ma porte.    
 
C'est la deuxième étape après le "contre la montre" à Monaco, la veille. Ce sont les 4 premiers, avec une avance de 4 min. et 30 sec. sur le peloton.
  Dessel, Veikkanen, Angé et Clement.
 
et voici le peloton, avec Lance Armstrong et les autres pointures du Tour. Ca passe tellement vite, un coup de vent, pas plus.
   
   
   
   
   
 
   
   
   
   
       
       
       
 
Septembre
     
       
 
cliquer pour agrandir
En plein milieu du mois de septembre des pluies torrentielles s'abattent sur la Côte d'Azur et des orages impressionnants. Voici à Grasse, la vue depuis ma terrasse.
 
Et puis, le 15 septembre entre 13h00 et 14h00 est tombé sur Cannes un dixième de la pluviométrie annuelle... Le déluge, s'il existe, c'était ça...
cliquer pour agrandir
   
   
   
   
   
   
   
   
   
       
 
A Cannes au même instant: Boulevard de la République.

Au fait, ces 2 dernières photos je les ai piquées au site de Nice Matin... donc s'il n'y a plus de nouvelles de ma part, c'est que je serai en prison pour piratage...
cliquer pour agrandir
 
cliquer pour agrandir
Le lendemain matin, c'est l'humidité qui essaie de remonter. La vue depuis chez moi à Grasse... c'est comme depuis un avion...
   
   
   
   
 
   
   
   
   
       
 
cliquer pour agrandir
... ou simplement comme un havre de paix.
 
Et puis, après la pluie le beau temps...
Le 26 septembre, mon collègue de travail Sébastien a dit "Oui" à Amandine...
cliquer pour agrandir
   
   
   
   
   
   
   
   
   
    Pour voir la vidéo du mariage cliquer ici
       
 
Octobre
     
       
       
 
allez regarder sur ma page ŕ moi !
Pas la peine de vous expliquer comment le temps passe vite, voilà Ambre qui a 5 ans !
 
Regardez comme je suis belle... et de moins en moins bébé ;-)
cliquer pour agrandir
   
   
   
   
 
   
   
   
   
   
   
   
 
Toujours aussi amoureuse de son chéri Luca Léone (si si, c'est le même que l'année dernière).
cliquer pour agrandir
 
... on s'amuse vraiment bien... toutes les copines sont là. Celle-ci c'est Lena.
Si vous voulez en voir d'autres, cliquez ici.
cliquer pour agrandir
   
   
   
   
   
   
   
   
 
       
       
 
Le 9 Novembre
     
       
       
 
Il était une fois un pays qui est devenu un musée...
A l'occasion de mon séjour berlinois je suis allé visiter ... >
 
... le bureau de Mielke ou, comme il est indiqué sur la porte, la "salle de travail du ministre" ...
cliquer pour agrandir
   
 
   
   
   
   
   
   
   
       
 
... au musée de la Stasi à la fameuse Normannenstrasse.
Si je pense qu'il y a 20 - 25 ans je suis souvent passé tout près, sans avoir la moindre idée de ce qui s'y passait.
cliquer pour agrandir
 
cliquer pour agrandir
Au fait, la raison pour mon déplacement à Berlin était le travail. Ici en train de bosser au ICEF Berlin Workshop, entre 2 rendez-vous...
   
   
   
   
   
   
   
   
   
       
 
cliquer pour agrandir
Le 9 novembre 2009, l'ancien "Checkpoint Bornholmer Strasse". C'est là que les barrières se sont levés en premier il y a 20 ans, jour pour jour.
 
Nombreux sont ceux venus célébrer cet événement. Dans la foule il y avait aussi beaucoup de français.
cliquer pour agrandir
   
   
   
   
   
 
   
   
   
       
 
C'était un moment assez émouvant. Non seulement parce qu'il y avait des personnalités comme la chancelière allemande, ici avec Joachim Gauck (de dos)...
cliquer pour agrandir
   
 
... le célèbre chanteur Wolf Biermann qui, en 1976 après un concert en RFA, a été déclaré déchu de sa nationalité par le régime est-allemand...
cliquer pour agrandir
   
   
   
   
   
   
   
   
   
       
 
cliquer pour agrandir
... ou ici Lech Walesa qui, avec le mouvement de Solidarnosc, a été le premier à s'opposer publiquement à un régime communiste du block soviétique...
 
cliquer pour agrandir
... mais surtout parce que lui aussi était là, Michael Gorbatchov, et que je n'aurais jamais cru de le voir un jour de si près...
   
   
   
   
   
   
   
   
   
     
       
       
     
Le discours d'Angela Merkel
     
sur le pont "Bösebrücke"
     
de ce 9 novembre...
     
pour ceux qui comprennent l'allemand.
       
       
       
       
       
       
   
 
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
 
cliquer pour agrandir
Le soir j'ai assisté à la cérémonie devant la Porte de Brandenburg, comme une sardine en boîte...
   
 
... j'avais moins de chance que Sarko, Merkel, Brown, Clinton, Berlusconi, Genscher, Wowireit etc. qui, eux, étaient assis sous un toit lorsque la pluie se mettait à tomber...
cliquer pour agrandir
   
   
 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
  Quelques pensées sur le 9 novembre - cliquez ici.